La rentrée 2020-2021 apporte son lot d’incertitudes et avec celui-ci une nécessité de se préparer. Afin de vous accompagner, le HeLSci vous propose ce guide spécial rentrée ’20-21. Au programme : les modalités d’apprentissages existantes, comment s’y préparer et des trucs et astuces pour donner son cours sous format digital.

Modalités d’apprentissages

Donner cours en 2020, ce n’est plus uniquement des cours présentiels mais également des cours distanciels – synchrones ou asynchrones -, comodaux ou encore hybrides. Pour mieux comprendre ces différentes modalités, le HeLSci vous a concocté une vidéo expliquant ces modalités d’apprentissage.

En fonction du code couleur dans lequel nous nous trouvons, des modalités différentes sont recommandées pour respecter les mesures sanitaires :

VertJauneOrangeRouge
PrésentielPrésentiel
HybrideHybride
ComodalComodalComodal
DistancielDistanciel
Modalités en fonction du code couleur

⚠️ Actuellement, nous sommes en code rouge :

  • Tous les cours sont dispensés à distance ;
  • Les laboratoires et travaux pratiques qui nécessitent l’utilisation d’équipements spécialisés sur les campus et qui ne peuvent en aucun cas se tenir à distance peuvent avoir lieu en présentiel moyennant le port du masque en tout temps.

Votre coordinateur de formation pourra vous informer de votre situation si vous avez un doute sur votre situation.

Les outils à votre disposition

Le HeLSci met plusieurs outils à votre disposition. Ces outils vous seront nécessaires peu importe la modalité d’apprentissage de votre cours.

  • Moodle : Plateforme d’apprentissage comprenant les supports de cours, un calendrier propre à chaque cours et un système de communication avec les participants. Sur Moodle, vous pouvez poster des vidéos, des quizz, des discussions… Au HeLSci, cette plateforme est accessible au lien suivant : https://digital.helsci.be
  • Teams : Système de communication instantané et de vidéoconférence. Teams vous permet de donner cours jusqu’à 300 personnes en même temps. Différentes options sont disponibles : partage d’écran, répartition des apprenants en groupe, chat…

Consultez notre tutoriel Teams pour mieux découvrir cet outil :

Concrètement, comment mettre en place ces différentes modalités ?

Comodal

Lorsque vous faites du comodal, votre public est à la fois présentiel et distanciel. La Formation Continue vous propose une mallette comodale contenant tout ce dont vous avez besoin pour mettre en oeuvre cela.

Cette mallette vous permettra d’adapter tout auditoire ou salle à la pratique d’un cours comodal. Pour être sûr que tout se passe bien, nous vous avons concocté un document explicatif. Votre coordinateur de formation est également disponible en cas de questions.

Distanciel synchrone

Quand vous faites du distanciel synchrone, tous les apprenants sont connectés en même temps que vous sur leur ordinateur. Quatre étapes :

  1. Cliquez sur le lien de la réunion du jour (reçue par email ou affichée sur votre espace de cours au sein de digital.helsci.be) ;
  2. Activez votre micro et votre caméra ;
  3. Partagez vos slides ;
  4. Voilà, vous êtes prêt.e à donner votre cours ! 🙂

N’hésitez pas à consulter notre tutoriel Teams pour plus d’informations.

Distanciel asynchrone

Avec du distanciel asynchrone, vous fournissez par exemple des capsules vidéos aux apprenants que ceux-ci peuvent visionner en fonction de leur disponibilité.

💡 Vous pouvez vous assurer que les apprenants gardent un certain rythme via des quizz ou des tests. Cela permet de s’assurer que les apprenants avancent tous à une allure adaptée.

Pour réaliser des enregistrements préalables au cours, trois possibilités s’offrent à vous :

  • Depuis chez vous, connectez-vous à Teams et lancez un appel avec vous-même.
    • Comme d’habitude, allumez votre caméra et partagez vos slides. N’oubliez pas de lancer l’enregistrement !
    • Vous devez ensuite partager cet enregistrement avec les participant.e.s, vous pouvez voir comment faire cela avec votre coordinateur de formation.
    • Découvrez notre tutoriel complet à ce sujet en cliquant ici
  • Vous préférez faire un enregistrement depuis un auditoire ?
    • Contactez votre coordinateur de formation pour qu’il vous réserve un auditoire. A l’aide de la mallette comodale, vous pourrez enregistrer votre cours de manière autonome.
    • Comme pour le point précédent, faites l’enregistrement via Teams.
  • Vous souhaitez un enregistrement studio ou une production spécifique de contenu ?
    • Un studio d’enregistrement peut être utilisé au Solbosch avec nos équipes de production après analyse de la demande par l’équipe de production.

Hybride

L’hybride vous permet de combiner les moments présentiels et distanciels pour permettre une complémentarité dans les activités proposées. La mise en œuvre technique dépendra de la modalité choisie :

  • L’utilisation de Teams pour les séances distancielles ;
  • La mallette comodale pour les séances distancielles ou comodales ;
  • La plateforme Moodle pour déposer le contenu et les quizz ou travaux.

Quelles activités proposer ?

La taxonomie de Bloom (1969), revue par Anderson & Krathwol (2001), est un classement de niveaux cognitifs en différents degrés de complexité. Cette taxonomie se compose de six niveaux allant du plus simple au plus complexe. Chaque niveau cognitif requiert les capacités et habiletés intellectuelles développées dans les niveaux inférieurs.

Indépendamment de la modalité choisie, nous vous proposons de prendre en considération deux aspects clés en pédagogie  :

  • L’alignement pédagogique : les objectifs pédagogiques nous servent de guide dans le choix des méthodes, des outils et du type d’évaluation (formative, certifiante, …).
  • L’approche de la classe inversée, idéale pour les cours hybrides, vous permettra de mettre l’apprenant au cœur du dispositif, d’apporter une plus-value aux moments présentiels et de faciliter l’apprentissage par la collaboration et la production des apprenants.
Exemples d’activités en lien avec la taxonomie de Bloom révisée

Voyons voir quelles types d’activités proposer en fonction du niveau cognitif visé et les adaptations à prévoir lorsque cette activité est prévue en synchrone ou en asynchrone.

Le niveau “Connaître” concerne le repérage d’informations, de mots-clés, de formules, de grandes idées ainsi que la mémorisation et la restitution d’informations et de termes. Il constitue la base de la taxonomie de Bloom.

Vous pouvez faire des QCM avec des outils tels que Wooclap ou Kahoot. A ce niveau-ci, les QCM peuvent par exemple porter sur des questions de repérage de la bonne solution, du terme commun ou différent aux autres propositions.

Dans un nuage de mots-clés, vous demandez aux étudiants de vous donner des mots-clés liés à une thématique : le sujet précédent, le sujet à venir, des exemples d’utilisation, etc. Pratiquement, vous pouvez utiliser la question Nuage de mots-clés de Wooclap permettant d’avoir une vue d’ensemble des mots revenant les plus régulièrement ou bien simplement demander aux étudiants d’écrire les mots-clés dans le chat. Cette dernière solution n’est à recommander que pour des cohortes pas trop grandes (< 50 apprenants).

Le niveau « Comprendre » fait référence à l’utilisation de connaissances et d’informations, vues et/ou construites en cours, dans des contextes similaires à ceux présentés aux étudiant·e·s.

Des questions de compréhension sont posées aux apprenant·e·s via Wooclap, l’activité Test ou Sondage de Moodle ou via les quizz H5P de Moodle. Ces outils permettent également d’évaluer le niveau de connaissances sur un sujet en début de séance, ou bien de susciter l’intérêt sur la thématique qui sera développée. Un test avant et un second après permet de constater la marge de progression.

Les deux formes de quizz permettent de faire du suivi des apprentissages. Le test standard est relativement plus rapide à réaliser que le format H5P. Cependant, H5P donne une meilleure interactivité !

L’activité Leçon de Moodle est également tout indiquée puisque des questions peuvent être posées en alternance avec du contenu exposé (écrit, image, vidéo) dans un ensemble construit.

Après avoir lu un article ou visionné une vidéo les apprenant·e·s peuvent en discuter ou en débattre collectivement. Le débat peut être construit par les apprenant·e·s. Le groupe peut être divisé en deux et chaque partie prépare des arguments et questions pour le groupe opposé. Cette activité peut tout aussi bien être faite en synchrone ou en asynchrone.

À la fin d’une séance d’enseignement, l’enseignant·e pose une question de compréhension ou de réflexion aux apprenant·e·s.

L’activité « One minute paper » peut être utilisée : les apprenant·e·s réalisent une production écrite visant à répondre à une question posée par l’enseignant·e. Cette question peut susciter une réflexion sur ce qui a été vu en dehors des cours afin d’approfondir la matière ou plutôt pour vérifier la compréhension du contenu. L’enseignant·e récolte ensuite tous les papiers et réalise un feed-back. Un sondage Wooclap permet facilement d’obtenir les réponses des apprenant·e·s.

Une autre activité qui peut être utilisée est l’activité « Philipps 6.6 » : les apprenant·e·s sont placé·e·s par groupe de 6, un•e rapporteur·euse par groupe est choisi. Chaque groupe est alors confronté à une question/un problème qu’il doit solutionner en groupe. Chaque groupe travaille 6 minutes sur l’élaboration d’une réponse commune, qui est ensuite présentée à l’ensemble du groupe. Une synthèse peut ensuite être construite. Les groupes peuvent être soumis à la même question ou à des différentes.

En asynchrone, l’enseignant·e pose une question de compréhension ou de réflexion aux apprenant·e·s qui devront préparer une réponse pour la séance suivante. Les apprenant·e·s partagent leur réponse via la plateforme utilisée (équipe Teams, Forum, Glossaire, Wiki sur Moodle). Au début de la séance suivante, un feed-back collectif est fourni par l’enseignant·e à propos des réponses apportées.

Les outils Forum et Glossaire et le wiki ont l’avantage de permettre le partage des documents et l’ajout éventuel de commentaires par les apprenant·e·s eux-mêmes/elles-mêmes.

 Un wiki est un ensemble de documents web qui peuvent être modifiés par différentes personnes de manière collaborative.

L’activité Glossaire permet aux participants de créer et d’organiser une liste termes accompagnés de leur définition, à la manière d’un dictionnaire. Les termes peuvent être consultés sous divers formats et l’utilisateur peut effectuer des recherches de termes dans le glossaire.

  • Facile à créer !
  • Les termes qui se trouvent à la fois dans le glossaire et ailleurs dans le cours peuvent être mis en évidence dans le cours.
  • En fin de cours, les apprenant·e·s auront apporté et nourri le glossaire des mots-clés 

Le forum est un endroit où les apprenant·e·s et les intervenant·e·s peuvent avoir des discussions par un échange de messages. On peut utiliser plusieurs forums pour des échanges différents : Annonces, Forum, Questions-Réponses…

Les apprenant·e·s peuvent prendre des notes de manière collaborative lors d’une séance de cours en présentiel ou à distance grâce aux outils de cartographie mentale en ligne (Framindmap, Mindmeister, Xmind) et outils collaboratifs (Mind42, Coggle, OneNote).

Le plus : ça aidera les apprenant·e·s qui n’ont pas pu participer à la séance de cours !

Afin d’introduire la thématique de cours ou la problématique qui va être étudiée, une étude de cas peut être proposée aux apprenant·e·s. Pour construire les échanges/débat, les apprenant·e·s peuvent déposer leurs questions et recherches au sujet du cas sur la plateforme commune (équipe cours Teams, activités Glossaire, Forum ou Wiki sur Moodle leur permettant de commenter les documents déposés).

L’apprenant·e prend connaissance de certains contenus au préalable du cours : visionnage de vidéo, lecture d’un chapitre d’un livre… Les éléments à préparer peuvent être facilement ajoutés dans Moodle en tant que ressources.

Pour plus d’informations sur la classe inversée, voir plus bas.

Le niveau « appliquer » fait référence à l’utilisation de connaissances, de lois, de formules dans la résolution de situations ou de problèmes inédits.

Un test type QCM peut être proposé aux apprenant·e·s. Ce type de test demande l’application de connaissances, formules, etc.

L’activité Test de Moodle est à cet égard un outil très performant permettant à l’apprenant·e de vérifier ses réponses en cours de réalisation ou d’obtenir des feedbacks a posteriori. Les quizz H5P peuvent aussi de façon plus ludique être utilisés.

Afin d’accompagner les apprenant·e·s dans la réalisation de ces applications, l’enseignant·e peut répondre aux questions sur la conversation de l’équipe Teams.

Sur base d’un corpus documentaire ou d’une thématique, les apprenant·e·s réalisent une activité de recherche d’informations. Cette activité peut être réalisée individuellement ou en groupe. Les productions peuvent ensuite être regroupées sur Moodle grâce à l’outil Glossaire, Forum, Wiki par exemple ou encore via des outils de cartographie mentale en ligne (Framindmap, Mindmeister, Xmind) et collaboratifs (Mind42, Coggle, OneNote).

Un problème est proposé aux apprenant·e·s afin de réaliser une mise en commun.

L’activité « 1-2-tous » peut être utilisée : les apprenant·e·s sont confronté·e·s à une question, un exercice, un problème ou encore une étude de cas. Ils et elles y répondent seul·e·s, puis confrontent leur réponse à deux, enfin l’enseignant·e réalise une mise en commun en plénière grâce à un tableau blanc par exemple (voir ci-dessous pour l’utilisation du tableau blanc).

Il est aussi possible de faire cette activité en asynchrone : l’énoncé du problème est déposé sur Moodle, les apprenant·e·s doivent le résoudre seul·e ou en groupe, ils peuvent échanger de manière asynchrone sur une conversation Teams ou sur le forum de Moodle, de même l’enseignant·e peut y déposer la mise en commun.

Le niveau « analyser » fait référence à l’utilisation de connaissances pour décomposer un problème ou une situation en sous-problèmes et établir des relations entre eux.

Les apprenant·e·s analysent un texte. Cela peut être réalisé en groupe ou individuellement. Des questions peuvent leur être proposées pour guider leur analyse. Ces questions peuvent être dévoilées au fur et à mesure grâce à Wooclap en synchrone ou sur Moodle via le Forum en asynchrone.

Il est également possible de demander aux apprenant·e·s de réaliser une carte conceptuelle avec Cmap par exemple. La carte conceptuelle permet d’aller plus loin par rapport à une carte mentale. Les liens de causalité sont explicités et les possibilités de mise en page dépendent de l’utilisateur.

Sur base d’une problématique/question, les apprenant·e·s produisent une réponse écrite et structurée sur un sujet. La dissertation peut être déposée sur Moodle grâce à l’activité Devoir. L’enseignant·e peut alors facilement commenter le document en ligne et rendre visible à l’apprenant·e ce feedback personnalisé.

Les outils qui peuvent être utilisés sont : un smartphone, une tablette, un appareil photo ou encore un scanner. L’envoi peut se faire sur Moodle, soit individuellement via l’activité Devoir, soit par un partage via les activités Forum, Glossaire ou Wiki.

Pour réaliser la vidéo, les apprenant·e·s peuvent utiliser Teams ou leur smartphone. Le dépôt de la vidéo et sa diffusion peuvent se faire sur YouTube. La vidéo peut être paramétrée en tant que vidéo non référencée pour plus de confidentialité.

Powtoon est une plateforme permettant de créer des vidéos animées sur base de templates ou d’une page blanche.

L’enseignant·e dépose des études de cas sur Moodle. Il est demandé aux apprenant·e·s de proposer des solutions en se référant à des connaissances acquises précédemment. Les solutions sont construites individuellement ou en groupe. Une grille critériée peut être proposée pour guider leur analyse (les outils Questionnaire ou Wiki sur Moodle permettent de donner les éléments d’analyse). Les apprenant·e·s peuvent échanger de manière asynchrone via Teams ou via le Forum.

Le niveau « évaluer » fait référence au jugement à propos de travaux, méthodes, valeurs. Pour ce faire, il importe d’utiliser des critères. De plus, ce niveau fait référence à l’innovation, à la créativité, au choix ou encore au diagnostic.

Les apprenant·e·s construisent avant le cours une grille d’évaluation critériée sur un travail à réaliser. Cette grille est débattue collectivement (tâches attendues, composantes des tâches, critères d’évaluation associés, niveaux de performance pour chaque critère, échelle d’appréciation pour chaque critère, barème de pondération). Les résultats peuvent être partagés et commentés en ligne (Teams) et/ou construits collaborativement (Mind42, Coggle, Framapad).

Les apprenant·e·s réalisent une présentation. Les apprenant·e·s qui écoutent évaluent la présentation tant dans la forme que dans le fond à l’aide d’une grille critériée qui peut être co-construite avec les apprenant·e·s. L’outil Questionnaire ou Feedback de Moodle permet de proposer ces critères et d’y répondre.

L’évaluation par les pairs peut aussi se faire sur base d’un travail écrit : les apprenant·e·s réalisent un travail écrit et le déposent sur Moodle grâce à l’activité Atelier. Les apprenant·e·s peuvent évaluer le travail de leurs pairs au moyen de lignes d’évaluation ou d’une grille critériée. Les évaluations peuvent être anonymes et multiples.

Le niveau « créer » fait référence à la réorganisation des connaissances anciennes et nouvelles dans le but de former un ensemble nouveau et intégré.

Sur base d’une problématique/question/fait d’actualité les apprenant·e·s produisent une réponse écrite et structurée sur un sujet. La dissertation peut être déposée, corrigée et commentée sur Moodle grâce à l’activité Devoir.

Sur base d’une problématique/question/fait d’actualité/d’un contenu de cours, les apprenant·e·s réalisent seul·e·s ou en groupe des vidéos qui seront ensuite mises à disposition du reste du groupe. Ces vidéos peuvent constituer des ressources pour l’enseignement. Les outils suivants peuvent être utilisés : Teams, Smartphone, tablette graphique… Les fichiers peuvent être partagés via YouTube.

Un cas ou plusieurs cas peuvent être présentés aux apprenant·e·s. Afin d’analyser ces cas, l’activité « Jeux de rôle » peut être réalisée : l’enseignant·e attribue des rôles aux acteur·trice·s et donne des consignes aux observateur·trice·s. Les acteurs·trice·s préparent leur rôle puis jouent. Ensuite un débriefing a lieu, le jeu de rôles est analysé. Une synthèse peut alors être réalisée et déposée sur Moodle.

Les apprenant·e·s par groupe préparent une séance d’enseignement. Ils et elles devront donc enseigner à leurs collègues : séance interactive et vérification de la compréhension de leurs pairs. À la fin, un débriefing a lieu afin d’évaluer la séance. Les apprenant·e·s peuvent évaluer le travail des autres grâce aux outils Feedback ou Questionnaire de Moodle, voire Atelier si un document est déposé.

Disclaimer : cette partie “Activités” est largement basée sur le guide réalisé par le Centre d’Appui Pédagogique (CAP) de l’Université libre de Bruxelles pour préparer la rentrée académique 2020.

Comment favoriser l’interactivité à distance ?

A travers un écran, il peut être difficile de garder les apprenant.e.s actif.ve.s et engagé.e.s, qui est pourtant un enjeu clé pour l’apprentissage.

Quelques outils

Mettre en avant les interactions visuelles et auditives en laissant les vidéos allumées.

  • Permet à l’intervenant de repérer les signaux d’incompréhensions chez l’apprenant.
  • En début de formation demander à chacun de se présenter oralement avec la webcam allumée.
  • Si vous avez deux écrans, utilisez l’un pour voir les apprenants et l’autre pour voir votre diaporama.

Lors d’un appel vidéo, un chat est utilisable pour communiquer par écrit entre les participants de l’appel.

  • Bien établir les règles au préalable : quand le chat est-il utilisé ? les questions sont-elles posées oralement par l’apprenant.e ou dans le chat ?
  • Si vous ne regardez pas Teams pendant que vous dispensez le cours, pensez à régulièrement faire des pauses pour regarder le chat et voir s’il y a des questions.

Le tableau blanc permet de prendre des notes sur un tableau virtuel à l’aide d’une souris ou d’une tablette graphique tactile. Il peut être un support pour faire du brainstorming, réaliser un schéma, …

  • Visible par tous
  • Modifiable par l’intervenant ou par tous
  • Sauvegarde possible sous format d’image pour trace

Un quizz ou un sondage peut être proposé aux apprenants en début, pendant ou en fin de séance. Une grande variété de questions sont possibles : QCM, nuage de mots, association, échelle de préférence, sélection sur image…

Les quizz et autres sondages ont divers avantages :

  • Une meilleure rétention de l’information par l’apprenant ;
  • Un ajustement du cours à partir d’un corpus venant de l’apprenant ;
  • Il offre des rétroactions utiles à la fois à l’apprenant et à l’intervenant.

Nous vous proposons trois manières de proposer ceci :

Les logiciels de vidéoconférence tels que Teams permettent à présent de séparer les participants d’une réunion en sous-groupes (break-out rooms).

  • L’intervenant peut passer d’un groupe à l’autre pour discuter avec les membres des sous-groupes.
  • A la fin du temps imparti, l’intervenant peut regrouper tous les participants dans la réunion générale automatiquement.
  • La division des participants en sous-groupes peut être aléatoire mais il est également possible d’attribuer les participant.e.s manuellement dans les différents groupes.

N’oubliez pas de définir des rôles dans les sous-groupes : modérateur, rapporteur, gardien du temps…

L’intervenant peut partager son écran pour diffuser ses slides mais le partage d’écran peut également être utilisé par les participants, par exemple pour présenter leur travaux.

Comment intégrer cela dans mon cours ?

La première règle à respecter pour garder ses apprenant.e.s actif.ve.s est la variété et le changement. Pour vous aider à penser à faire ces changements, nous vous proposons de les intégrer directement dans votre PowerPoint.

9 slides d’un PowerPoint intégrant des éléments interactifs

Dans l’exemple ci-dessus représentant 9 slides d’un diaporama d’une formation, les slides structurent le discours et les interactions avec les apprenant.e.s :

  1. Informations avant le début de la séance
  2. Nom de la formation et de la séance
  3. Charte
  4. Tables des matières de la séance (avec pauses prévues)
  5. Accrochage des étudiants : Wooclap
  6. Questions et réponses
  7. Objectifs pédagogiques
  8. Travail de groupe : consignes
  9. Travail de groupe : mise en commun

Nous vous proposons ci-joint un PowerPoint comprenant diverses slides d’interactivités que vous pouvez utiliser pour créer votre présentation. N’oubliez pas de lire les commentaires de bas de page contenant des trucs et astuces.

Vous avez encore des questions ? Participez à une de nos formations ou réservez une séance de coachings !

Catégories : Kit eLearning